Sumo

29 septembre 2008 photos 2242 commentaires

Samedi dernier je suis allé assister à un match de sumo. Très impressionnant, autant la performance des sumotori (lutteurs sumo) que le respect et l'adulation que l'on sens chez les spectateurs. Les sumotori sont traditionnellement associés à des modèles de vertu et considérés comme plus proche des dieux que les autres Hommes. Ici pas besoin de protéger les stars par des barrières, je n'ai pas entendu un seul cri contre un lutter, mais au contraire les gens se pressaient (en bon ordre) pour s'approcher des lutteurs et les toucher. Le sumo est un sport entouré de nombreuses cérémonies et tradition, et jusqu'à récemment préservé des scandales de dopage, de pots de vin et autre joyeusetés dont les journaux occidentaux regorgent depuis un bon nombre d'année.

Oui, c'est bien un sumotori Samsung, la publicité est partout. A l'issue de certains matchs et grâce aux sponsors l'arbitre remet en main propre au vainqueur une enveloppe avec une certaine somme d'argent.

Pourtant depuis l'année dernière et un scandale lié à la mort d'un élève lors d'un entraînement, rien ne va plus. Au début du mois une grande première: trois lutteurs russes ont été contrôlés en possession de cannabis. Ils ont tous les trois été renvoyés de leurs écuries (oui, on dit écurie pour le lieu et l'institution dans lesquels les lutteurs sont entraînés) et exclus à vie de ce sport. Le dirigeant d'une des écuries a démissionné en s'excusant (à la place de son élève) d'avoir déshonoré le milieu du sumo. Il n'avait rien à voir dans l'affaire, mais c'était selon lui une question d'honneur. Depuis rien ne va plus: un des lutteurs exclus pleurniche pour revenir, a porté plainte, et dénonce maintenant des matchs truqués et arrangés, prétextant qu'il veut "aider à nettoyer ce sport".

Le sumo est donc de plus en plus critiqué, et de plus en plus délaissé par les Japonais... Quoi qu'il en soit on sentait une vrai ferveur des spectateurs présents ce week-end, et certains sumotori avaient un fan club féminin conséquent, des vrais groupies qui criaient et scandaient leur nom à leur apparition !

Je vous laisse regarder les photos, moi j'ai beaucoup aimé. Les matchs étaient très courts, en moyenne moins d'une minute, parfois même moins de 3 ou 5 secondes. Ne vous étonnez pas de voir des maigrichons combattre, ils sont encore en entraînement !

J'ai deux petites vidéos: la première est une lutte, assez longue et j'ai eu la chance d'en filmer une avec projection au sol, la seconde montre le champion de la journée avec un arc... Un genre de cérémonie sûrement, mais j'ai rien compris.

Sources:
Le chef du sumo japonais démissionne (Le Figaro)
Combats de sumo truqués (France 24)
Sumo: une fière tradition japonaise... (France 24)

POSTER